Roger à la Maternelle

Cesse donc de faire l'idiot, Butters !

25 mai 2007

work in progress (j'raconte ma laïfe des fois)

"Bon, faut y aller cool. L'entretien d'embauche c'est 60% de détente, faut être naturel, sois même" ©Mon paternel Du coup me suis préparé en conséquence! Il m'en fallait pas plus pour m'imaginer en short, marcel et sandales, à la fraiche, un cocktail à la main et mon chapeau de paille sur la tête. Manque de chance, 10 min avant de partir, n'arrivant pas à retrouver là où j'avais rangé mon attirail à la fin de l'été dernier, j'ai dû me résoudre à enfiler une chemise, le futal de costioume souple et léger, et les pompes cirées qui me pincent le talon quand j'marche. Presque à l'aise Blaise en fait! Bref me voilà parti à mon entretien, j'arrive en avance, un gars en jean et T-shirt m'accueille (là jme dis, "ptain si j'avais su j'aurai mis tshirt Ricard, ça aurait été la classe! merde!", j'entre dans la salle de réunion, j'me présente et salue m'sieur le Prez, m'dame la Chef de service, et j'apprend que le type en tshirt était le DG de l'association. Cool raoul ! - Roger: Euhh jm'assoie où? - M'sieur l'Prez', chaud bouillant: Sur une chaise de préférence ah ah! Donc je m'assoie face au jury et là gros coup de flippe, jme dis "merde j'ai pas préparé de chanson! Bon j'ai bien ma pochette à rabats avec élastiques qui peut me servir de guitare du pauvre mais bon c'est pas top quand même..." Et alors que jm'apprêtais à partir dans une folle impro de beat-box, on me posa des tas de questions, sur mon parcours, ma formation, mes motivations et tout le blabla. Même pas le temps de caser quelques bruits de platines, riiiiimix check ouane tou fri for tschik boum boum tschik boum tatatata Ensuite quelques questions sur mon âge et mon statut... J'ai d'ailleurs dû leur apprendre ma technique secrète de bottage de cul en ciseaux circulaire, où comment imposer son autorité de cadre face à de vieux mammouths sclérosés! Calcul de la force et intensité du vent - assouplissement en talon/pointe talon/pointe - prise d'élan- impulsion sèche- envol à 45° et coup du buffle d'Arizona dans le postérieur tout en souplesse mais fermeté et enfin terminer en ATR demi-tour roulade avant. Oui c'est très technique. Et croyez moi ça a fait son effet! Bref, là où ça a chié c'était pour la question des 3 atouts et 3 points faibles ("comme par exemple le fait que je sois alcoolique", qui m'dit l'autre...) . A vrai dire j'avais un peu prévu le coup pour les points forts, mais pour le reste, c'était assez délicat, pas envie de me griller non plus... Alors j'en donne un, j'en dégotte un 2eme de dessous les fagots avec beauoup de difficultés, mais je sèche pour le 3eme... Je soupire de désespoir.. le DéGé, déconneur en T-shirt: Il a pas de défaut héhé! *quelques gloussements dans la salle* Roger: Euuhh.. nan mais j'crois que j'en ai tellement que c'est difficile de choisir... *Regloussements amusés* (Ouais t'es bon Roger là, joue la faux-modeste!) A un moment j'ai failli m'emporter et dire que j'aimais pas les enfants, heureusement me suis rentenu! ouf! J'vous passe les détails de la suite, où je leur dis que ce poste j'y crois à mort, que c'est la chance de ma vie, que même s'ils veulent j'peux faire le ménage bénévolement et récurrer les chiottes, voir accessoirement tuer mes parents. Allez mon gars, on y croît! PS: Vous m'aimez, et vous êtes prêts à mettre à ma dispo un espace où stocker quelques aimepétrois pour que je mette un ptit peu de miouzik sur ce blog? Contactez moi vite, kiss PPS: Si ça marche pas, au moins ça m'a permis de gagner le concours de la plus grosse ampoule de talon de tous les temps! Yeah!

Posté par prof_chaos à 22:22 - Chez les grands - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire