Roger à la Maternelle

Cesse donc de faire l'idiot, Butters !

18 mars 2006

Même que

J'ai besoin d'argent;
des pépettes, des sous-sous,
j'en veux tous les jours,
c'est comme ça.

Alors du coup quand on m'a proposé de m'occuper d'un nouveau gamin j'ai dit Banco! Bon ok vu mon emploi du temps complétement over, mon état de fatigue, et mes céphalées à répétition j'aurai ptêtre dû y réfléchir à deux fois... Mais vaille que vaille, il n'y a que la maille qui m'aille.

Et oui n'en déplaise à certain(e)s, j'fais ça pour l'argent, parce que les mioches c'est que des ptits cons et si j'pouvais j'leur casserai leur tête. Surtout que celui là à 3 ans et demi, qu'il  tient pas en place, et qu'en plus il se permet de se chier dessus quand il joue à la dînette. Alors la dinette c'est fini j'lui ai dit! FINI!

Crotte à la fin! (on y revient toujous vous voyez)

D'ailleurs ce pleutre a une sorte de coussin/oreiller comme doudou, c'est pitoyable. Parce que comparé à mon doudou de quand j'étais petit, c'est la méga honte pour lui. Mon mien jl'appelai "pépé" et il était trop fort! Il avait même accrocher ma tétine à son poignet gauche, et même qui me suivait partout, alors que le sien y peut même pas marcher parsk'il a pas de jambes! Ahah! Trop la honte!

D'ailleurs je l'ai gardée ma pépé, et j'en ai même deux. Ouais. En fait vu que la première commencait à partir en lambeaux, y'en a une autre qu'est venue. Alors pour pas lui faire de la peine j'la prenais des fois avec moi, mais je revenais souvent à l'ancienne, parce que c'était la plus mieux, elle sentait meilleur. Tant pis si elle était éventrée de partout et qu'elle avait plus d'oeil...moi j'suis comme ça, j'suis un gars fidèle.

 

Bon en attendant si une âme charitable veut bien m'inviter au restau je suis preneur, je peux être super gentil quand j'veux, et même que j'pourrai apporter quelques caouettes histoire de pas venir les mains vides :p

allez siouplé !

Posté par prof_chaos à 21:35 - Chez les petits - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire